Agressions, insécurité, dans quel monde vivons-nous !

0
239
victime avec préjudice corporel

Le monde devient-il fou ou l’était-il déjà ? Avec les réseaux sociaux et les chaines infos on voit des gens se faire agresser tous les jours. Des problèmes liés à l’insécurité c’est le plat du jour, on dirait qu’il n’y a pas un jour sans violence. Certes les temps changent, mais on peut être inquiet.

Les préjudices des victimes d’agression

On parle des agresseurs, on dit que leur peine est insuffisante, mais on ne parle pas des victimes. Pourtant, leur vie s’est parfois arrêtée après leur agression. Des années ont passé, mais les cicatrices physiques comme psychologiques restent. Que s’est-il passé après l’agression ? Hôpital, rééducation, psychologue, arrêt de travail de longue durée, agoraphobie, stress post-traumatique… Et c’est sans compter sur les démarches de demande d’indemnisation des victimes d’agression auprès de la CIVI. Les préjudices des victimes on n’en parle pas assez dans les médias. On ne veut certes pas remuer le couteau dans la plaie, mais il n’est pas nécessaire de citer de noms, juste une pensée pour elles de temps en temps, comme pour les victimes d’attentat d’ailleurs.

Les procédures CIVI

Il faut pour se faire indemniser passer par la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions. Mais il est conseillé de se faire aider, accompagner et représenter par un avocat spécialisé dans la défense des victimes d’agression ou d’attentat.

La procédure n’est pas de tout repos, elle peut être pénible, comme pour toutes procédures dans lesquelles un être humain à subit un préjudice corporel.

L’indemnisation d’une victime d’agression est toujours une épreuve douloureuse, car elle remémore les faits. Cependant, c’est une étape qui permet de passer à autre chose, de se reconstruire doucement.

Si dans votre entourage vous connaissez quelqu’un qui s’est fait agresser, parlez-lui de la procédure CIVI et de son indemnisation des victimes d’agression.